BIEN CHOISIR SON SAC DE COUCHAGE

5
(1)

Il est important de passer une bonne nuit de sommeil, de ce fait, il vous faut un bon couchage.
Il vous faudra choisir votre sac de couchage en fonction de plusieurs critères :

1 – La température de confort

Vous aurez à considérer différents éléments qui peuvent conditionner l’ efficacité du sac de couchage :
– la température extérieur de nuit
– la qualité de la tente, si vous en avez une
– le climat, sec ou humide
– la qualité du tapis de sol
– un complément vestimentaire

 

Selon la norme européenne EN 13537, 4 valeurs de température sont présentées :

– la température maximale : c’est la température la plus élevée à laquelle un homme adulte peut dormir sans avoir excessivement chaud (au point de transpirer)
– température de confort : c’est la température à laquelle une femme dormira confortablement.
– la température de limite : c’est la température la plus basse à laquelle un homme adulte peut dormir sans sensation de froid.
– température extrême : en dessous de cette température, la survie peut être compromise pour une femme adulte

Le choix du sac de couchage ne devra en aucun cas se faire sur les valeurs de température extrême, car les sensations de froid, le risque d’hypothermie, sont réels en dessous de la température limite. La bonne mesure se situera entre les températures de confort et de limite, dont les indications se trouvent sur les sacs.

IMPORTANT :

la sensibilité au froid diffère selon la constitution et le degré d’entrainement des personnes. Ainsi, si vous êtes frileux, pensez à prendre un sac avec une température de confort un peu plus basse que les températures auxquelles vous pensez être confronté. En cas de fatigue, vous aurez plus froid et également si vous n’avez pas mangé.

Nous vous conseillons de prendre un sarco polaire ou un poncho liner qui vous permettra de gagner plusieurs degrés à la température de confort de votre sac.

 

Sac de couchage polaire ou Sarco

Si vous allez dormir dans des refuges, l’idéal est de prendre un sac de couchage léger car il ne fera probablement pas moins de 10°C dans le dortoir.

Dans le cas ou vous dormez sans tente ou sous une tarp, le vent aidant, vous pouvez abaisser la température limite de 5 degrés facilement. Si le temps est humide, encore plus. Si vous êtes dans un endroit pluvieux et/ou humide, il sera nécessaire de prendre un sursac imperméable, qui vous permettra de garder votre sac de couchage bien au sec et de conserver la chaleur.

Sur-sac de couchage en trilaminate

2 – La forme du sac

Les sacs de couchage en forme de sarcophage ont l’avantage de prendre moins de place. Pour la randonnée, ils se montrent très pratique car ils permettent d’économiser de la place dans le sac à dos : ils épousent l’anatomie du corps et se rétrécissent au niveau des jambes, ce qui permet de minimiser l’air et d’améliorer l’isolation thermique.

Sac de couchage Momie

Les sacs de couchage de forme rectangulaire sont plus confortables : on dispose de plus d’espace entre les pieds. Mais ce même avantage est à l’origine de leur désavantage, plus vastes, l’entrée d’air est plus importante ce qui limite la capacité d’isolation et de chauffage. Par ailleurs, ils prennent plus de place. Ils sont donc à conseiller pour le camping de loisir, sous tente.

Sac de couchage pilote

3 – Le garnissage

Si le sac de couchage en synthétique est généralement plus lourd et moins compressible, il est en revanche plus résistant à l’humidité. Il sera donc particulièrement indiqué en cas d’exposition de votre sac aux intempéries ou par exemple si vous dormez à la belle étoile dans une zone humide. Ces sacs sont également plus économiques que ceux en duvet.

Le sac en duvet quant à lui apporte une qualité poids/température optimale. Mais il perd de son pouvoir isolant s’il est mouillé (les flocons de duvet se collent les uns aux autres). A déconseiller en cas d’exposition intense à l’humidité. Le sac en duvet est à favoriser pour ceux qui souhaitent un plus grand confort, et ceux dormant sous abris. Il prend par ailleurs moins de place qu’un sac à garnissage synthétique.

4 – Le poids

Comme vous devrez porter votre sac de couchage, il est donc important de faire des économies de poids. Cependant, vous ne trouverez pas de sac de couchage très léger pour des températures de confort basses.

5 – Entretien de votre sac de couchage

Votre sac peut en général se laver en machine, à froid et avec une dose modérée de lessive. Suivez toutefois les conseils d’entretien donnés par les fabricants pour chaque sac.
Laissez le bien sécher avant de le ranger. Vous pouvez le replier dans son sac ou le plier correctement en le rangeant dans un endroit sec.
Si vous l’avez laissé entreposé longtemps sans l’avoir utilisé, nous vous conseillons de bien l’aérer. Il faudra également le laver avant de le réutiliser.

Nous vous proposons plusieurs gamme de sacs de couchage, de sarco et de couvertures sur Surplus Discount

 

Evaluez cet article

Cliquez sur les étoiles

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de vote : 1

Comme vous avez trouvé ce post utile ...

Suivez-nous sur Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.