CHOISIR SON MATELAS OU TAPIS DE SOL

On pense souvent qu’avoir un bon sac de couchage assure une bonne nuit en montagne.
Mais c’est insuffisant, car pour un meilleur confort, il est nécessaire d’avoir un matelas ou un tapis de sol afin d’avoir une isolation entre un sol dur, imparfait et froid.

1 – Pourquoi un matelas de sol en randonnée :

Le confort est la première chose à laquelle on pense, bien entendu. Au-delà de compenser les aléas du terrain (rochers, trous), il vous permettra de dormir confortablement dans toutes les positions (on pense notamment à la position “coucher sur le côté” qui est difficilement tenable sans avoir régulièrement des fourmis dans les bras)

L’isolation : les matelas de sol vont donc vous isoler d’un sol souvent froid et évitent le contact direct. Les matelas de sol fonctionnent de la même manière que les couches de vêtement. Ils piègent une masse d’air entre votre corps et le sol froid. Cette couche d’air “mort” devient une barrière isolante (en réalité cet air est prisonnier d’une multitude d’alvéoles évitant ainsi le transfert du froid).

2 – Les différents types de matelas de sol :

A – Les tapis de sol en mousse

Ces tapis de randonnée de base disposent de mousse dense remplie de minuscules cellules d’air fermées. C’est l’ancêtre des matelas de sol mais il a encore beaucoup d’avantages. Ce type de matelas se plie ou s’enroule très facilement suivant les modèles.

Ses principales faiblesses sont l’encombrement et le peu de confort offert. En revanche son coût très avantageux ou pour une utilisation ponctuelle, il est clairement la meilleure solution.


B – Les matelas auto-gonflants

Les matelas auto-gonflants combinent mousse isolante et valves qui se remplissent d’air automatiquement en ouvrant la valve. Il vous suffira de terminer la gonflage à la bouche pour obtenir plus ou moins de fermeté.

Ces matelas sont en général peu épais (entre 2 et 4 centimètres) et assurent donc un confort moindre par rapport aux matelas gonflables (souvent entre 5 et 8 centimètres). La partie contre le sol est en règle générale assez solide pour résister aux aléas du terrain.

Pour la partie en contact avec votre corps, choisissez un matelas avec une enveloppe agréable au toucher et évitez les enveloppes trop lisses (rien de plus désagréable que d’avoir le sentiment de glisser sur son matelas toute la nuit).

C – Les matelas de sol gonflables

Ce type de matelas est gonflé directement avec la bouche, ce qui peut être compliqué lorsque l’on est en randonnée et que l’on a pas sur soi un gonfleur.

Longtemps réservés au camping traditionnel, ces matelas s’imposent actuellement sur le marché de l’outdoor grâce notamment à des produits légers à ultra-légers (moins de 400 grammes). Ils commencent donc à supplanter les matelas auto-gonflants, car en plus d’être légers, ils sont moins encombrants et plus confortables.

Certains modèles vont également très loin dans l’isolation avec des garnitures type micro-fibres synthétiques ou même duvet.

Ces matelas sont en règle générale assez épais (entre 5 et 10 cm) et vous assurent un excellent confort.

Le principal inconvénient de ce matelas est la fragilité. Il se transperce facilement et une rustine sera insuffisante pour le réparer. De plus, il peut être bruyant par sa texture et pourra rendre votre sommeil inconfortable.


3 – Choisir un matelas de sol adapté à votre utilisation

Il est souvent difficile de choisir votre futur matelas de sol car il existe de nombreux modèles. Surplus Discount a sélectionné pour vous différents matelas et tapis de sol en fonction de l’utilisation que vous allez en faire. Il vous faudra sélectionner votre modèle en suivant différents critères.

A – Pour les randonnées sans portage

Choisissez des matelas auto-gonflants assez épais. Ne partez pas sur les modèles les plus légers car le critère poids est secondaire dans ce type de randonnées.

B – Lorsque l’on est un randonneur occasionnel

Les matelas gonflables ou auto-gonflants sont assez chers (voir très chers). Pour une pratique occasionnelle ou rare, un tapis en mousse de base fera l’affaire. Le confort sera médiocre mais vous aurez une isolation entre le sol et vous.

C – Pour les randonneurs réguliers ou une randonnée à la belle étoile.

Vous cherchez un compromis entre encombrement et confort. Optez donc pour un modèle gonflable ou un modèle auto-gonflant. Les prix sont plus élevés mais l’investissement vous garantira des nuits meilleures.

D – Randonnées longues distances :

Pour ce type de randonnée vous allez rechercher un matelas le plus léger possible. Trois options sont possibles :

– Un matelas en mousse de base
– Un modèle gonflable très léger
– Un modèle auto-gonflant

E – Pour les randonnées hivernales et les expéditions

Le bivouac hivernal nécessite une isolation contre le froid. L’idéal est d’avoir une première protection en mousse sur laquelle on ajoute un matelas gonflable. Ou alors, optez pour la dernière génération de matelas gonflables avec un indice d’isolation élevé (mais le prix est nettement plus élevé).
Attention, il faut également que le modèle choisi soit solide, car si le modèle vous lâche en début d’expédition, la situation peut-être difficile à gérer).

4 – Les accessoires aux matelas de sols :

Pour un bon sommeil, Il existe également des oreillers gonflable très pratiques et légers à transporter dans son sa à dos.

Le magasin Surplus Discount propose également des coussins autogonflants qui seront très utiles pour les randonnées courtes ou pour les bivouacs. Il est toujours plus confortable de s’assoir sur quelque chose de moelleux plutôt que sur des cailloux.

Facebook Twitter Google+ Linkedin

Evaluez cet article

Cliquez sur les étoiles

Note moyenne : / 5. Nombre de vote :

Comme vous avez trouvé ce post utile ...

Suivez-nous sur Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.