Les poignards suédois Morakniv

5
(1)

Histoire de Morakniv

C’est en 1891 que débute la fabrication des premiers couteaux par Frost-Erik Erson dans son village natal d’Östnor à Mora en Suède, après quatre ans passés en Amérique du Nord.
Au début, Frost-Erik ne fabriquait que des couteaux destinés à être utilisés dans sa fabrique de traineaux, mais la production allait bientôt augmenter. Les couteaux de Mora commencent à s’exporter. Ce sont des couteaux de sculpture sur bois et de gaine qui se sont répandus à travers la Suède et le monde. Les acheteurs étaient principalement des grossistes, des marchands de poudre à canon et des forgerons.

En 1912, Krång-Johan Eriksson, également connu sous le nom de KJ, fonda sa propre entreprise de fabrication de couteaux à Östnor. Il travaillait déjà chez Frosts, mais ne s’entendant pas vraiment avec ses superviseurs et la direction l’a mis à la porte. Son projet initial était d’émigrer aux États-Unis, mais il voulait d’abord s’essayer dans la fabrication de couteau. Avec un partenaire commercial, il fonde l’usine de couteaux qui, cent ans plus tard, fusionnera à Morakniv. Krång-Johan n’a jamais émigré.

C’est la fusion de ces deux noms et deux entités de la fabrication de couteaux qu’est nait le nom Morakniv.
Les couteaux Morakniv sont fabriqués entièrement en Suède.

Les couteaux Morakniv

En France, nous connaissons tous le canif Opinel, avec sa célèbre poignée en bois. Il est devenu le couteau à avoir sur soi pour toutes occasions : manger, pécher, couper une corde etc… Et bien les couteaux Morakniv sont en Suède ce que l’Opinel est en France : des couteaux multifonctions indispensable pour le quotidien.

Les couteaux et poignards Morakniv répondent aux attentes et aux exigences des adeptes du bushcraft. Ainsi, avec la lame des couteaux Morakniv, vous pourrez allumer un feu ou sculpter du bois.

En fait, la lame d’un couteau ou d’un poignard Morakniv peut être constituée de trois types d’acier : acier inoxydable, acier au carbone ou acier laminé. Chaque type d’acier a ses propriétés uniques qui déterminent quel modèle correspond à quel acier.

Poignard en acier inoxydable

Les lames de couteaux en acier inoxydable possèdent une résistance extrême et une longue durée de vie. Aussi, ces lames ont également une très grande résistance à l’humidité. L’acier inoxydable reste affûté beaucoup plus longtemps que l’acier au carbone et se montrera moins sensible à la rouille.

Le poignard Garberg

Le poignard Garberg Multimount est une parfaite illustration d’un couteau fonctionnel. Il possède une lame d’une épaisseur de 3,2 mm en acier inoxydable de haute qualité. En fait, ce poignard est l’un des modèles les plus robustes jamais fabriqués.

Poignard avec lame en carbone

Les lames de couteau en acier à haute teneur en carbone peuvent être durcies à HRC 58-60, leur donnant ainsi la meilleure netteté possible. Lors de leur utilisation, les couteaux fabriqués au-dessus de ces nuances d’acier finissent par obtenir une finition gris terne. Cependant, cela n’affectera pas la qualité de l’aube, mais améliorera plutôt la résistance à la corrosion. L’acier au carbone s’affûte facilement, mais nécessite plus d’entretien lorsqu’il s’expose à un environnement humide ou corrosif. Assurez-vous de garder la lame propre et sèche. Par exemple, les acides de fruits laissent immédiatement dépôts sur la lame. Les couteaux en acier au carbone de Morakniv possède une teneur en carbone de 1%.

Poignard Bushcraft

Une lame tranchante de 3.2 mm d’épaisseur, un allume-feu intégré et un aiguiseur diamant font du poignard Bushcraft Survival, le couteau ultime de bushcraft.

Aussi, nous avons sélectionné pour vous quelques modèles de poignards Morakniv qui deviendront parmi l’un d’entre eux votre compagnon quotidien pour vos activités.

Evaluez cet article

Cliquez sur les étoiles

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de vote : 1

Comme vous avez trouvé ce post utile ...

Suivez-nous sur Facebook !

Partagez cet article avec :

Vous aimerez peut être

NOS MARQUES NOS PRODUITS

LES COUTEAUX TARRERIAS-BONJEAN

Histoire Tout d’abord, Tarrerias et Bonjean portent une partie du vécu artisanal et industriel de la ville auvergnate de Thiers. Dès 1648, un coutelier du […]

CONSEILS

Comment bien entretenir son couteau

5 (1) Même si vous possédez un couteau ou un poignard de marque reconnue et conçu dans un acier solide et durable, tous les couteaux […]

NOS PRODUITS

Les poignards suédois Morakniv

5 (1) Histoire de Morakniv C’est en 1891 que débute la fabrication des premiers couteaux par Frost-Erik Erson dans son village natal d’Östnor à Mora […]

One Reply to “Les poignards suédois Morakniv”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.